Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

olrach.overblog.com

olrach.overblog.com

Blog littéraire.


Tenir tête à Dieu

Publié par olivier rachet sur 27 Novembre 2018, 20:28pm

  Le musée, ce temple jadis dédié aux muses, détient-il encore quelque valeur, à l’heure de la dématérialisation galopante de ce que l’on appelait jadis encore des œuvres d’art ? Pour un écrivain algérien de langue française comme Kamel Daoud, assurément oui : « Si on collectionne, écrit-il dans son dernier ouvrage relatant la nuit passée à l’intérieur du musée Picasso, c’est parce que le reste du monde détruit. » Nuit que l’ancien journaliste au Quotidien d’Oran, auteur de Meursault, contre-enquête, place sous le double signe du sacré et de l’érotisme. L’exposition qui sera traversée par lui a pour centre névralgique l’année 1932, « année érotique » souligne non sans envie l’auteur, qui voit le maître espagnol alors quinquagénaire rencontrer une jeune fille en fleur de 18 ans, Marie-Thérèse Walter qui lui inspirera des toiles magnifiques. Devant celles-ci le personnage d’Abdellah, double de l’auteur engoncé dans le corsetage idéologique d’une jouissance possible seulement dans un au-delà improbable, est tour à tour fasciné et gagné par une pulsion sourde de tout détruire : « Marie-Thérèse est peinte comme une houri, mais avant la mort », assène Daoud, assimilant en un « retournement focal » saisissant, la rencontre de son personnage avec le peintre-satyre à celle de Robinson et de Vendredi dans le roman éponyme de Defoe. Cette traversée éprouvante de la peinture de Picasso s’apparente alors à une découverte de la pulsion cannibale, donnant son titre à l’ouvrage, à la source même du désir. On prend à rebours le temps de la révélation pour retrouver le temps archaïque du sacrifice de soi dans le sexe : « Dès lors peindre c’est tenir tête à Dieu, ajoute l’auteur, restaurer peut-être des divinités plus anciennes que le monothéisme. »

Kamel Daoud, Le peintre dévorant la femme, éditions Stock, Collection « Ma nuit au musée »

Tenir tête à Dieu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents