Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

olrach.overblog.com

olrach.overblog.com

Blog littéraire.


Quelques images, c'est trois fois rien.

Publié le 15 Octobre 2012, 12:18pm

  D'une visite des camps de concentration d'Auschwitz-Birkenau, Didi-Huberman ramène des fragments de souvenirs. Images photographiques d'un oiseau posé entre des barbelés d'hier et d'aujourd'hui, sol craquelé de Birkenau dont les murs n'existent plus, clairière sur laquelle fut érigé un four crématoire détruit par les nazis, écorces de bouleaux. Ces arbres qui entourent le camp de Birkenau et dont l'auteur réalise, au fur et à mesure de ses observations, qu'ils sont les ultimes témoins, les derniers remparts du génocide perpétré par la barbarie nazie.
            Au camp d'Auschwitz, devenu musée d'Etat, lieu touristique incontournable d'un devoir de mémoire essentiellement folklorique, la nature a repris le dessus mais laisse sourdre, par endroits, les lambeaux épars d'un passé dont Ecorces retrace aussi l'archéologie du pouvoir. L'impossible a pu avoir lieu, encouragé par des replis nationalistes et des préjugés ethniques et culturels dont notre présent n'est plus épargné. Les images photographiques, tout comme l'écrit de témoignage, constituent une tentative toujours pérenne de résister au pire.
            Aussi Didi-Huberman nous offre-t-il, dans ce court récit, une leçon de montage fulgurante. Chaque fragment, consacré à un simple détail s'étant imposé à l'attention du visiteur, est précédé d'une photographie en noir et blanc. Ces images témoignent du regard que les objets portent sur ceux qui les observent et les font parler, en les interrogeant à leur tour. De cette interaction seule peut éclore la pensée de ce qui advient. « Quelques images, c'est trois fois rien pour une histoire. Mais elles sont à ma mémoire ce que quelques bouts d'écorce sont à un seul tronc d'arbre : des bouts de peau, la chair déjà. » 
 
Georges Didi-HubermanEcorces, Les Editions de Minuit.

Quelques images, c'est trois fois rien.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents